Aller au contenu
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

Vous êtes ici : Accueil > Rubriques > Satirique

Test : Quel candidat à la présidentielle êtes-vous ?

"Le plus beau en démocratie, c'est que même un idiot comme moi peut gagner" disait Donald Trump l'an passé. Alors si un jour (aujourd'hui par exemple), la motivation semble vous abandonner, que ces mots pleins d'espoir soient votre phare dans la tempête de vos études. Car oui, vous êtes parfaitement apte à devenir le prochain Président de notre République. La preuve : vous passez bien mieux à la télévision que Nathalie Arthaud ! Mais vous êtes-vous déjà demandé quel Président vous seriez ? Le Décodé met à votre disposition ce test hautement scientifique, puisque breveté par la NASA, pour y répondre ! Alors saisissez-vous d'un crayon et répondez le plus honnêtement possible aux questions ci-dessous.

 

Premièrement : la fin du mois s'annonce difficile côté finances. Or vous valez mieux que des pâtes au beurre tous les soirs ! Vous trouvez des fonds...

A) En préparant un discours d'anthologie aux cama... euh collaborateurs, pour qu'ils vous soutiennent dans cette magnifique convergence des luttes qu'est votre survie.

B) En demandant quelques euros à votre famille même si vous savez très bien qu'ils vont vous abandonner comme le gros looser que vous êtes.

C) En demandant à votre moitié d'aller travailler dans un bar sordide. Vous lui piquez ensuite son salaire et la traitez de pauvre feignant/feignasse devant son employeur, ses parents et sur Facebook.

D) En demandant une bourse au mérite à la commission européenne, au motif que vous avez eu un 10 sur 20 durant une dictée au C.P.

____

Deuxièmement : vous êtes convoqué en commission disciplinaire car, apparemment, vous auriez plagié votre dernier T.D. via internet :

A) Vous préparez une défense en béton, insultant l'ensemble du système éducatif et les membres de la commission. Spoiler : vous êtes blanchi et on vous propose même un poste de chargé de T.D.      

B) Vous préparez une défense en béton, mettant l'accent sur vos qualités et votre abnégation. Spoiler : vous êtes renvoyé quand même.

C) Vous allez jusqu'au bout ! Dénonçant, en bonne pleureuse que vous êtes, un complot de l'université pour assassiner le brillant juriste que vous espérez devenir.

D) Vous ignorez la convocation et continuez votre semestre comme si de rien n'était. Après tout, on ne négocie pas avec les terroristes... ou avec le système.

____

Troisièmement : jeudi soir, petit apéro entre ami. Un débat s'engage sur le présumé laxisme de la politique pénale en France :

A) A coup de rhétorique d'ivrogne, vous critiquez ces extrémistes partisans du tout-carcéral. Vos amis étant dans le même état que vous, ils décident de vous porter aux nues à coup de shooters gratuits.

B) Vous citez toute la doctrine possible sur le sujet, présentant vos arguments sous un plan détaillé. Trop tard, tout le monde a déjà été conquis par le type de la réponse A, à qui vous devez payer des shooters.

C) Vous avez le malheur de prononcer le mot "racaille". Après le troisième œuf et le second sac de farine lancés sur votre personne, vous décidez de rentrer chez vous pour faire des crêpes au whisky. Ça tombe bien, on vous a offert une belle casserole.

D) C'est la faute des migrants. Et non vous n'êtes pas raciste, vous avez un ami noir.

____

Quatrièmement : demain c'est le grand jour : mémoire à rendre, oral à préparer ou partiel coefficient 23 et comme à votre habitude, vous n'avez encore rien fait :

A) Qu'à cela ne tienne ! Votre maxime fétiche : "Réviser c'est pour le faible". Résultat : vous obtenez une mention et une belle anecdote pour briller devant vos potes qui travaillent à Mac do !

B) Vous travaillez toute la nuit... au point de jamais vous réveiller le lendemain. Votre famille vous blacklist, considérant que vous avez sali leur nom.

C) Vous twittez les questions afin que vos quatre followers vous "aident" un peu. Évidemment ça échoue. Et sans vouloir enfoncer le couteau dans la plaie, Il vous reste de l'œuf accroché à vos sourcils.

D) Jeanne ! Au secours !!

____

Vous avez une majorité de A : Vous êtes Jean-Luc Mélenchon. Vous dites souvent n'importe quoi mais les gens aiment bien votre façon d'invoquer Voltaire à la moindre occasion. Votre défaut : vous croyez encore aux contes de fées et pas assez aux les révisions.

Vous avez une majorité de B : Vous êtes Benoît Hamon. L'archétype du galérien. Vous êtes allé à la fac pour faire plaisir à la famille. Mais au fond, tout ce qui vous intéresse c'est fumer des pétards et toucher vos bourses (l'argent, hein. Pas votre entrejambe).


Vous avez une majorité de C : Vous êtes François Fillon. Le parfait étudiant prétentieux : vous êtes le meilleur et tous vos échecs sont le résultat de la jalousie des autres et l'incompétence de vos chargés de T.D. Au moins, vous pouvez vous vanter de la taille de votre appartement, place du Capitole. C'est déjà ça.

Vous avez une majorité de D : Vous êtes Marine Le Pen. C'est votre troisième tentative et vous êtes toujours incapable de passer le second semestre. Un conseil : laissez les études à votre jolie cousine et retournez vivre chez Papa. N'est-ce pas ?

Vous avez une égalité : Vous êtes Emmanuel Macron. L'ultime indécis. Vous révisez un peu et vous soûlez tout autant. Heureusement, vous piquez les bonnes idées aux bonnes personnes. L'avantage c'est que vous plaisez à tout le monde. L'inconvénient : vous devriez consulter. Vous êtes clairement bipolaire.


Rick *blurp* Sanchez


  • twitter
  • facebook
  • google
Partager cette page