Aller au contenu
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

Vous êtes ici : Accueil > Rubriques > Jeunes Entreprises

Ecosia, le moteur de recherche bon pour la planète

Photo
On ne peut pas le nier, on passe une bonne partie de la journée à surfer sur le net, à faire des recherches aussi normales qu’incongrues. Et si je vous disais qu’en ne changeant rien à votre journée et juste en faisant des recherches sur un moteur en particulier, vous pouviez aider la planète en permettant de planter des arbres ? Ce moteur de recherche écolo, c’est Ecosia !



Vous êtes sûrement interpellé par ce concept, planter des arbres en restant chez soi, c’est tentant. Laissez-moi vous expliquer plus en détail de ce qui en ressort.

 

Ecosia est un moteur de recherche allemand créé en 2009 par Christian Kroll. Il est né grâce aux nombreux voyages de son créateur, qui en a beaucoup appris sur les projets de reforestation en Argentine et au Brésil, et a voulu lui aussi y contribuer. Ce moteur de recherche est une extension de Chrome très facile à installer. En effet, il suffit de se rendre sur le site, de télécharger l’extension et voilà le tour est joué ! Vous pourrez reprendre vos recherches sans problème. Si comme 90 % des internautes vous êtes habitué à Google, ne vous inquiétez pas, vous ne serez pas déboussolé par votre nouvelle interface. À la place de tomber sur « Google » écrit en gros, vous tomberez sur « Ecosia », rien de bien méchant, n’est-ce pas ? Une barre de recherche sera à votre disposition juste en dessous de ce logo.

 

Mais alors vous vous demandez sûrement qu’est-ce que ce moteur de recherche a en plus ? Comme tout moteur de recherche, Ecosia affiche des publicités qui permettent d’obtenir des revenus. Ces revenus ne sont pas totalement gardés par Ecosia puisque 80 % des bénéfices sont utilisés pour aider à la reforestation au Pérou, en Tanzanie, à Madagascar et au Burkina Faso. Ces revenus sont générés grâce aux recherches effectués par chaque internaute. Dès que vous effectuez quarante-cinq recherches, un arbre est planté, plutôt pas mal, non ? En plus de ça, vous pouvez voir le nombre de recherches que vous effectuez grâce à un petit compteur qui s’affiche en haut à gauche de votre page web. Comme ça, vous pouvez suivre votre contribution à la reforestation ! À l’heure où j’écris cette article, c’est 49 591 000 d’arbres qui ont déjà été plantés grâce à Ecosia, et ce nombre augmente de seconde en seconde ! Leur objectif est de planter un milliards d’arbres d’ici 2020, peut-être pouvez-vous y contribuer ?

 

Si vous voulez suivre l’avancée du projet, un blog est à votre disposition, vous y trouverez par exemple des bilans des plantations et d’autres articles divers sur la déforestation. Un compteur du nombre d’arbres plantés tourne en permanence sur leur site, si vous voulez aller y jeter un coup d’œil de temps en temps. Vous pouvez même aller voir leur rapports financiers si les chiffres vous intéressent.

 

Vous pensiez qu’Ecosia s’arrêtait là en termes d’écologie ? Eh bien non ! Les serveurs d’Ecosia sont alimentés à 100 % par des énergies renouvelables grâce à leurs propres centrales solaires, car selon Greenpeace, si Internet était un pays, il se classerait au troisième rang mondial en termes de consommation d’électricité. Ce n’est pas tout puisque chaque recherche permet de retirer environ un kilo de CO2 de l’atmosphère. Comment font-ils ? Dès qu’un arbre est planté, il retire environ cinquante kilo de CO2 de l’air pendant sa durée de vie. En d’autres termes, si Ecosia était aussi grand que Google, 15 % de toutes les émissions mondiales de CO2 serait absorbé.

 

Tout le monde le sait, le géant des recherches Internet conserve toutes nos données et les revend aux annonceurs. Pas de ça chez Ecosia ! En effet, vos données de recherches ne sont pas conservées de façon permanente, au bout d’une semaine elles sont complètement anonymisées. Vos données ne seront par conséquent pas vendues à des agences de publicité tierces.

 

Mais alors, est-ce que Ecosia est vraiment performant et répondra à vos moindres demandes ? Les résultats affichés par le moteur de recherche sont générés par Bing, eux-mêmes améliorés par des algorithmes particuliers développés par Ecosia ; vous n’aurez donc normalement pas de soucis de ce côté-là. Si jamais, par malheur un jour vous ne trouvez pas ce dont vous avez besoin, vous pourrez toujours retourner sur Google le temps d’une recherche.

 

Devinez qui y contribue déjà de manière active ? Nous, les français, puisque nous sommes les premiers utilisateurs du moteur de recherche. En effet, nous représentons 23 % du trafic, suivi par les Allemands avec 19 % et les Américains avec 10 % du trafic.

 

« On s'est amusé à calculer que si 10% de la population mondiale des utilisateurs d'internet dans le monde privilégiait Ecosia, on pourrait "reforester" toute la planète. Cela prouve qu'avec des petits outils du quotidien, on peut avoir un sacré impact. Le changement est réel, c'est possible ! ».

 

 

Manon WRIGHT


  • twitter
  • facebook
Partager cette page


En appuyant sur le bouton "j'accepte" vous nous autorisez à déposer des cookies afin de mesurer l'audience de notre site. Ces données sont à notre seul usage et ne sont pas communiquées.
Consultez notre politique relative aux cookies