Aller au contenu
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

Vous êtes ici : Accueil > Rubriques > Satirique

KEYNOTE 2018 : L’AVENIR EST EN MARGE

Photo
Mercredi 12 septembre a eu lieu la messe annuelle de la marque favorite des gens dans le vent, et encore une fois, la pomme aux mille milliards de dollars étale la concurrence avec des prix toujours moins compétitifs et des appareils toujours moins révolutionnaires, symbole d’une équipe qui gagne.

Enfin, les nouveaux iPhones sont là ! Trois modèles pour être plus précis : Le Xr, le Xs, et le Xs Max (seul modèle valable pour tout dandy respectable). Au niveau des tarifs, une fois de plus, Apple reste une marque premium, et le fait savoir. Ainsi, pour chaque modèle de base, il faudra compter 849 euros pour l’iPhone Xr, 1159 euros pour l’iPhone Xs, et 1259 euros pour l’iPhone Xs Max. Mais là où Apple fait fort, c’est sur le tarif maximum affiché pour la version 512 gigas de son iPhone Xs Max : 1659 euros. Un tarif un peu en dessous du salaire médian en France, et une preuve, s’il en fallait encore une, que la marque est proche des réalités du terrain. En effet, en étant en deçà du salaire médian français, Apple se rend accessible à plus de la moitié des habitants, rien que ça ! Et si les plus pernicieuses langues nous diront qu’il faut aussi manger, assumer un loyer, et moultes dépenses, je leur répondrai simplement d’avoir un meilleur sens des priorités, car à l’air de la start-up nation, il s’agirait de ne plus prendre la coquetterie pour de la classe. Et si feu Georges Abitbol était toujours parmi nous, assurément aurait-il un iPhone.

 

Mais Apple, c’est aussi une marque consciente des clivages économiques. Cinquante pour cent de français avec un iPhone Xs, c’est cinquante pour cent de français sans iPhone Xs… Mais ne vous inquiétez pas, car voici venir l’iPhone Xr, et ses 859 euros accessibles à toutes les bourses ! Et si vous vous inquiétez du trop de concessions sur ce modèle pour prolétaires élégants, que nenni, la pomme étonne encore. Ainsi par exemple, l’iPhone Xr affiche une résolution incroyable de 828p, mieux que le classique 720p donc ! La concurrence n’a qu’à bien se tenir, à l’ère ou les derniers smartphones Android affichent de pathétiques résolutions de 2k ou 4k. Pas besoin d’avoir fait maths sup pour comprendre que 828, c’est BEAUCOUP plus que deux ou quatre. Au-delà de ça, l’iPhone Xr sera équipé du tout nouveau processeur « Apple A12 Bionic », une fois de plus, on ne sait pas vraiment à quoi ça correspond, MAIS, on sait que c’est le douzième. Si ça a marché onze fois avant, c’est pour une raison. Ici encore, pas d’hésitation possible, Apple, c’est une valeur sûre.

 

Mais alors, quid de la concurrence ? La concurrence, on ne devrait pas en parler face au rouleau compresseur Apple. Mais on va le faire quand même. Simplement pour que vous compreniez que vous ne ratez rien. Déjà, la concurrence, elle propose des smartphones soi-disant « plus puissants » qu’un iPhone (sans Apple A12 Bionic, j’en doute, mais passons…) à moins de 1000 euros. La concurrence, elle tourne sous Android (on ne parlera pas des Windows Phone, personne n’en a eu, personne n’en a voulu, personne ne s’en rappelle), cet OS qui autorise les modifications par les utilisateurs (encore une preuve que les ingénieurs d’en face ne savent pas faire leur travail, mais passons…). La concurrence, elle OSE sortir des smartphones à moins de 400 euros, et qui, paraît-il, fonctionnent à merveille (s’il y a une merveille, c’est bien le mensonge éhonté que certains avalent, mais passons…). Alors non. Non, on ne fera pas l’éloge de la concurrence. Je ne crois pas que la concurrence ait eu à sa tête le renversant Steve Jobs, dernier génie à avoir vécu ici-bas. Je ne crois pas que la concurrence propose une montre aussi design que la déjà indispensable Apple Watch (qui à elle seule relègue n’importe quelle Rolex ou Patek Philippe au rang de simple babiole sans cachet). Enfin, je ne crois même pas que l’on puisse parler de concurrence tant la puissance de la pomme est indéniable face au pauvre bonhomme vert et rondouillard d’en face.

 

Plus que jamais, Apple se place comme LA marque des gens qui en ont, et pas seulement dans le portefeuille. On achète un iPhone, un Macbook, et une Apple Watch, et là on existe pour la société, la vraie, celle des gens qui traversent la rue, celle des gens en marche.

 

 

Axel JUGE-BOIRARD


  • twitter
  • facebook
Partager cette page


En appuyant sur le bouton "j'accepte" vous nous autorisez à déposer des cookies afin de mesurer l'audience de notre site. Ces données sont à notre seul usage et ne sont pas communiquées.
Consultez notre politique relative aux cookies